Petits travaux souhaités

FixMyStreet (traduction libre: Réparez ma rue) est une application qui permet aux citoyens, à l’aide d’une carte, d’informer leurs autorités locales des problèmes qui doivent être adressés dans leur quartier (lampadaires brisés, nids de poule, mauvais éclairage, rues non-sécuritaires, etc.).

FixMyStreet est un projet de e-démocratie mis sur pied par mySociety, en collaboration avec l’organisme UK Citizens Online Democracy qui a pour objectif de construire des «outils sociaux ciblés qui ont des impacts au-dela du Web». mySociety intervient en tant qu’intermediaire entre citoyens et administrations pour développer les échanges, le dialogue et la participation.

Pour répondre à quels besoins ?

En permettant aux citoyens d’identifier directement les problèmes dans leur quartier, les villes arrivent à adresser plus rapidement les problèmes et d’avoir une meilleure idée de ce qui se passe dans les quartiers.  Il crée un pont entre les acteurs, favorise les échanges et le tout contribue au mieux-être dans la ville.

FixMyStreet a été lancé au début de février 2007 et depuis, plus de 25 000 problèmes ont été signalés au Royaume-Uni. Environ 45% des problèmes soumis sur FixMyStreet sont résolus.

Le concept britannique de FixMyStreet a été adapté dans différents pays comme le Canada, où il est maintenu par l’organisme à but non lucratif VisibleGovernment.ca et aux Pays-Bas. Il sera bientôt disponible en Nouvelle-Zélande.

L’outil est facilement déployable dans d’autres territoires puisqu’il a été développé en open-source.

Ressources :

 

Ce projet a été repéré par  : http://imaginationforpeople.org

2 thoughts on “Petits travaux souhaités

  1. Bonsoir,
    ce concept est apparemment aussi expérimenté auprès des agents de la mairie de Toulouse:
    cf paragraphe « La surveillance de l’espace public » sur
    http://www.blogdumoderateur.com/index.php/post/les-services-nomades-et-la-ville-l-exemple-de-toulouse

    après l’article se conclu par un laconique: « Le dispositif est toujours en expérimentation. Il faut attendre pour avoir des retours, pour faire des améliorations ou connaître le retour sur investissement. »

    Il serait quand même intéressant de se rapprocher de ce projet…

  2. En effet. Merci en tous les cas Géraud pour cette contribution précise concernant Toulouse.
    Mais qu’en est-il dans les autres villes de France ? Si d’autres personnes ailleurs peuvent nous amener leur témoignage se serait super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.